Plaque occlusale

La plaque occlusale est la première ligne de traitement contre la douleur et craquement de la mâchoire ainsi que le bruxisme. Elle est faite en acrylique et réalisée à partir d’empreintes des dents du patient (sur mesure). Portée la nuit, elle joue deux rôles :

  • Empêcher les dents de se frotter ensemble dans des mouvements nuisibles qui causeraient leur usure prématurée, nous parlons ici de bruxisme.
  • Positionner la mâchoire d’une manière spécifique qui réduit la tension musculaire des muscles de la mastication, réduisant peu à peu la douleur et craquement de la mâchoire et le bruxisme.

La plaque occlusale peut être portée au niveau de la mâchoire du haut ou celle du bas. Le choix est fait selon le confort du patient et les spécifications du dentiste suite à une analyse approfondie de la disposition des dents en bouche, l’occlusion (manière dont les dents se contactent quand la mâchoire est fermée), la relation entre la mâchoire du haut et celle du bas.

Pour confectionner une plaque occlusale, il y a trois étapes :

1. Une empreinte des dents est réalisée pour les dents du haut et du bas ainsi qu’un enregistrement de l’occlusion. Des modèles en pierre sont obtenus à partir des empreintes et envoyés à un laboratoire dentaire pour confectionner la plaque.

2. La plaque occlusale est mise en bouche avec des ajustements afin d’assurer son confort et un positionnement adéquat en bouche.

3. Des ajustements mensuels sont réalisés jusqu’à l’atteinte d’une stabilité de la plaque et des mâchoires et une diminution du bruxisme.

Le port d’une plaque occlusale requiert une période d’adaptation. La plaque est cependant très confortable, car elle est réalisée sur mesure. Les ajustements mensuels sont requis jusqu’à une période d’environ 2-6 mois. Bien entretenu et porté régulièrement, la plaque occlusale peut durer 10-15 ans.

Bien que la plaque occlusale soit la première ligne de traitement dans les problèmes de la mâchoire et le bruxisme, elle peut ne pas être suffisante dans des cas plus sévères. Il arrive de devoir coupler la plaque occlusale à un traitement d’équilibration de l’occlusion et/ou une reconstruction complète des dents.