Extraction des dents de sagesse

Extraction des dents de sagesse

La dent de sagesse est le nom donné à la troisième et souvent dernière molaire à pousser dans la bouche. Elle fait son apparition autour de 16 à 24 ans dépendant des individus. Son temps d’éruption est très variable et chez certains individus, elle peut rester incluse dans la mâchoire toute sa vie. Généralement au nombre de 4, sur chacune des côtés en haut et en bas, la dent de sagesse n’a pas toujours besoin d’être enlevée. En effet, si il y a assez de place dans la mâchoire pour permettre son éruption dans une position droite, la dent de sagesse devient pratique pour la mastication.

Néanmoins, au fil des siècles, la mâchoire des humains a diminué en volume, rendant impossible l’éruption adéquate des dents de sagesse qui souvent adoptent une position croche. Voici des situations où l’extraction des dents de sagesse est recommandée pour éviter l’infection et les complications futures :

  • Lorsque les mâchoires ne sont pas assez larges pour permettre aux dents de sagesse de faire éruption dans un alignement qui est utile à la mastication.
  • Lorsque les dents de sagesse sont en éruption partielle (c’est-à-dire que la dent de sagesse a fait son éruption qu’à moitié créant une ouverture à travers la gencive). Cette situation offre une porte d’ouverture aux bactéries d’entrer autour de la dent de sagesse et causer une infection. Les dents de sagesse partiellement sorties sont aussi plus susceptibles aux caries et aux maladies de gencive puisqu’elles sont plus difficiles à nettoyer.
  • Un mauvais alignement des dents de sagesse peut entasser ou endommager les deuxièmes molaires puisque le maintien d’hygiène est plus difficile dans cette région, rendant ces dents plus vulnérables à la carie dentaire.
  • Pour réduire les risques de formation de kystes et d’abcès dentaires qui sont susceptibles de se former autour d’une dent de sagese incluse.
  • Le meilleur temps pour extraire les dents de sagesse est à la fin de l’adolescence, puisque les racines peuvent ne pas être complètement formées, rendant le traitement moins compliqué.

Opercule (extension de gencive autour d’une dent de sagesse)

Lorsqu’une dent de sagesse ne sort pas complètement, elle crée une extension de gencive appelée opercule. Dans les situations normales de mastication alimentaire, cet opercule peut être irrité et infecté créant une condition appelée la Péricoronarite. Cette condition se manifeste par de la rougeur, une douleur intense, une mauvaise odeur et une difficulté à ouvrir la bouche.

Si l’opercule ne disparaît pas, il est recommandé d’extraire la dent de sagesse pour ne pas causer des complications de la Péricoronarite. Dans certaines conditions, si la dent de sagesse est bien sortie, mais qu’un opercule est présent, il est possible de faire une operculectomie, c’est-à- dire l’ablation de l’extension de gencive sans faire l’extraction de la dent de sagesse.